Muriel Volluz-Perruchoud

du 28.04 au 30.06.2012

Je suis née en 1969, à Charrat. Très imprégnée de la culture et des traditions du Valais, j’y ai fait toute ma scolarité.

J'ai tout de suite été attirée par la peinture à l'huile et le pastel. Aimant sentir la matière, j’ai commencé au fil des années à laisser de côté les pinceaux pour peindre directement avec mes mains.

Beaucoup plus à l'aise sur des surfaces de grandes dimensions, mes toiles peuvent mesurer jusqu’à 3 mètres de haut! c'est donc un très bon exercice pour moi que de m'obliger à peindre sur des toiles de dimensions plus raisonnables, me permettant d'exposer au mazot de Plan-Cerisier.

Inspirée plutôt par mon ressenti, je donne ce qu’il y a au plus profond de mon cœur lors de la création de chaque tableau. Des personnages ou animaux sont souvent présents sur mes toiles. J’ai besoin d’y ajouter de la vie, d’y croiser des regards.

Souvent dans « un autre monde » lorsque je peins, mes tableaux sont emprunts de symboles, de messages, de signes. Mes œuvres sont à l’écoute de mon cœur et de mes sentiments.

En 2008, j’ai travaillé la pierre ollaire (stéatite), et en 2009, le marbre. Cela me permet de travailler en relief et encore une fois, de toucher la matière. Comme pour la peinture, je me laisse guider par les matériaux. Mes sculptures ne sont pas décidées avant un long travail de dégrossissage de la pierre. Ensuite je me laisse simplement guider par la pierre et et l’objet prend forme.

Cette année j’avais besoin de transmettre le trop plein d'émotions emmagasinées en 2011, j’ai donc eu besoin de mettre beaucoup plus de couleurs sur mes toiles. L'exposition au mazot de Plan-Cerisier sera donc très "colorée".