Yannick Graf

du 30.04 au 25.06.2016


Débuts d’une carrière d’artiste


Yannick Graf, née en 1975 à Fribourg


Originaire de Fribourg, l’artiste passe toute son enfance jusqu’à sa majorité en Suisse Allemande à Winterthour dans le canton de Zurich. Winterthour est connue pour sa culture musicale et artistique, son Conservatoire et ses différents musées qui ont acquis une renommée internationale.

Dès son plus jeune âge, l’artiste tombe sous le charme de cette riche expression culturelle. Dans un premier élan, elle s’initie à l’art du violon. Envoûtée par la sonorité et le jeu harmonieux de son instrument, elle participe au « Jugendorchester Winterthur » et au « Festival de musique Tibor Varga ». Dans le prolongement de la pratique du violon, elle s’exprime au travers de la danse et peu de temps après, comme dans un même élan, elle permet au pinceau d’exprimer gestes et attitudes de l’homme et de la nature.

Plus tard, musique et peinture se prolongent - comme par enchantement - dans des études d’Histoire de l’Art et de Littérature Française à l’Université de Fribourg. Initiée à l’art médiévale et moderne grâce aux professeurs Peter Kurmann et Victor Stoichita, elle développe une attirance profonde pour l’architecture et en trouve l’aboutissement dans ses études actuelles d’arts appliqués.

Technique et style


Née dans une famille sensible à l’expression artistique, elle apprivoise la peinture en observant le jeu des couleurs et des formes qui enchantent le regard. Fascinée aussi par la pureté et l’exactitude du dessin au crayon, l’artiste développe une grande attirance pour le style figuratif. Cependant, le coup de pinceau abstrait la séduit et la conduit à adopter un trait parfois plus vague, qui incite au fantastique et ouvre sur le monde du rêve.

Inspirée par ses études d’arts appliqués, elle est toujours à la recherche de nouvelles techniques. Elle combine crayons, feutres, fusains, craies, gouaches, aquarelles, la peinture acrylique et parfois même l’huile. Elle expérimente ces différentes modes d’expression afin de parvenir à exprimer sa vision du monde avec plus d’acuité.

Sources d’inspirations


Impressionnée par le monde de la danse, l’artiste est subjuguée par la beauté et la mise en scène du corps. Dans sa conscience de la force expressive des corps, elle exprime son amour profond pour la nature de l’être humain.
Dans un même élan ses œuvres disent le respect de la flore et de la faune motivé par la passion des couleurs et des formes.

L’œil observateur de l’artiste intériorise le moment vécu, une idée instantanée, une prise de vue, une image, un rayon de lumière. C’est l’expression d’un hymne à la vie qui se joint au monde fantastique du rêve, du symbolisme et de la mythologie.